Se lire au féminin

Bien-être . Nature . Lecture

Le charbon végétal activé : un produit naturel aux multiples vertus

Charbon végétal activé

Vous connaissez sans doute le charbon végétal mais en avez-vous chez vous ou sur vous lors de vos déplacements ?

Il fait partie des indispensables produits naturels de l’armoire ou de la trousse à pharmacie.

Le charbon végétal m’est très familier, j’en prends depuis mon enfance. Je me souviens de ces gélules rouges et noire du Carbolevure prescrit par le médecin avec la prise d’antibiotiques (il avait sans doute semé des graines de bien-être dans mon esprit).

Je m’arrête un peu sur lui histoire de décortiquer un peu sa composition.

Il contient du charbon végétal associé à une levure très bénéfique pour notre microbiote : Saccharomyces cerevisiae (la fameuse levure de boulanger).

Jusque-là, il semble être tout à fait inoffensif.

Mail il ne l’est pas totalement : il est aussi composé d’érythrosine (E127), un colorant rouge de synthèse à base d’iode, utilisé pour colorer certains aliments (les cerises en conserves, par exemple, qui sont plus que rouges) et teinter les préparations microscopiques et les médicaments.

Beaucoup de médicaments en contiennent.

Et c’est un colorant très controversé. D’ailleurs, l’une des principales associations américaines de consommateurs, Public Citizen, demande son interdiction à la FDA (l’Agence de  sécurité sanitaire américaine).

En France, l’érythrosine est peu utilisée dans les aliments mais trop présente encore dans l’industrie pharmaceutique.

Nos petites gélules rouges et noires renferment également du dioxyde de titane, un autre additif alimentaire soupçonné d’être cancérogène et banni des aliments… alors qu’il ne l’est toujours pas des médicaments.

« En termes de précautions sanitaire, les produits de santé sont parfois plus mal lotis que les bonbons. » Article UFC-Que choisir de mars 2023 sur le sujet.

Alors que le charbon végétal peut se trouver sans problème sans tous ces artifices néfastes pour la santé; il n’en a pas besoin pour être efficace et, surtout, il se suffit largement à lui-même.

Utilisé depuis la nuit des temps (mais oui !) pour lutter contre les désordres digestifs, les empoisonnements ou les intoxications, le charbon végétal (carbo vegetabilis) est le combustible découvert par l’homme après le feu.

Sous forme de poudre noire (obtenue donc par combustion de matières végétales) inodore et sans saveur, il est principalement constitué de carbone. C’est sa structure même qui lui confère son pouvoir très adsorbant.

Grâce à cette dernière propriété, le charbon végétal est l’un des champion de la détox. Il est majoritairement reconnu pour assainir le tube digestif, soulager les ballonnements, purifier l’organisme.

D’ailleurs, si vous deviez choisir un seul remède de grand-mère, ce serait lui. 

Oui parce qu’en plus de chouchouter notre système digestif et d’être polyvalent, il est devenu tendance, une sorte de couteau suisse de la santé au naturel (il est très apprécié en cosmétique et entre dans la composition des masques pour le visage, par exemple ou dans celle des dentifrices.

Quelle est son histoire et à quand remontent ses origines ?

Quel est son procédé de fabrication ?

Quels sont ses multiples bienfaits et pourquoi en avoir chez soi et dans une trousse de secours ?

Dans quels cas en consommer et comment l’utiliser sans risques ?

Lequel choisir ?

Voyons de plus près les vertus de cet actif puissant et millénaire.

Un peu d'histoire sur le charbon actif

Des traces de son utilisation datent de l’Antiquité (en Égypte) : il y était déjà employé à des fins thérapeutiques.

Au fil des siècles, les écrits se sont étoffés en rendant compte de son efficacité contre divers poisons et notamment l’arsenic.

Le charbon végétal est l’anti-poison par excellence (vous saviez qu’il est utilisé dans les centres anti-poisons ?).

Ses caractéristiques biochimiques ont toujours été étudiées et de mieux en mieux comprises.

  • au début du 19e siècle, le pharmacien Pierre Fleurus Touéry a fait la démonstration devant l’académie française de médecine de la capacité du charbon végétal à contrecarrer les effets d’un poison… en avalant lui-même une dose mortelle de strychnine, un alcaloïde très toxique issu de la noix vomique (ses travaux font référence sur le sujet);
  • au 20e siècle, dans les années 1980 : de nombreuses autres études scientifiques ont confirmé l’efficacité du charbon végétal contre les intoxication set empoisonnements.

Par exemple, il est particulièrement efficace en étant pris le plus tôt possible après une intoxication, soit maximum 3 heures après une ingestion. Il agit tout simplement en réduisant la quantité d’agents toxiques dans l’organisme.

Il fait partie des produits naturels de première intention avant de consulter un médecin ou de se rendre à l’hôpital.

Son procédé de fabrication

Bien spécifique, il permet d’optimiser ses vertus.

Obtenu par la combustion de matières végétales riches en carbone (de préférence non résineuses) telles que le bois se saule, de bouleau, de peuplier, de tilleul, tremble et frêne, la paille ou encore les coques de noix de coco. Le charbon végétal est « activé » soit par l’ajout d’oxygène soit de vapeur d’eau, ce qui entraîne la croissance d’une multitude de micro pores.

C’est précisément cette structure poreuse qui lui confère son incroyable capacité purifiante.

Quelques précisons sur le processus de fabrication qui se déroule en 2 étapes :

  • dans un 1er temps, la matière végétale est brûlée dans un contenant dépourvu d’oxygène; la température y est progressivement augmentée : elle peut atteindre 900°C. La matière première devient peu à peu poreuse puisqu’elle se brise sous l’effet de la chaleur;
  • dans un 2nd temps, la matière première est à nouveau brûlée tout en recevant régulièrement cette fois de la vapeur d’eau. C’est ce qui permet d’activer le charbon afin d’augmenter sa surface poreuse (création de tout un réseau de micro pores).

D’où son nom de charbon végétal activé ou actif.

C’est aussi cette seconde et dernière étape qui accroit fortement la capacité d’ADSORPTION du charbon (sa capacité de fixation). 

L’adsorption est un phénomène se traduisant par la captation de substances sur les sites poreux d’un solide, ici le charbon. La surface des pores augmentée permet alors de piéger les toxines ou autres bactéries et éléments pathogènes rencontrés.

À ce titre, des chercheurs ont évalué qu’1 seul gramme de charbon végétal activé en poudre avait une surface d’adsorption comprise entre 400 et 2500m2, soit l’équivalent de 3 à 15 terrains de volley ! 

Les molécules toxiques ou pathogènes à son contact sont retenues et piégées en surface; elles ne peuvent donc plus passer la barrière intestinale (d’où l’importance de prendre du charbon le plus tôt possible, si c’est possible !) et seront éliminées par voie fécale, l’une des voies royales de la détox. 

Les multiples bienfaits du charbon végétal activé

À l’heure où je rédige cet article, nous sommes au coeur d’un été caniculaire, particulièrement ici dans le sud-est de la France. Je reçois beaucoup de demandes suite à des désagréments digestifs en tous genres, notamment lors de voyages à l’étranger. La chaleur, les boissons fraîches, le changement de rythme, la fraîcheur (ou pas) de la nourriture…de nombreux paramètres contribuent à déséquilibrer notre microbiote durant la saison estivale.

La première chose qui me vient à l’esprit, c’est lui, le charbon végétal.

En avoir toujours avec soi est indispensable, utile pour soi ou pour dépanner d’autres personnes.

Passons ses bienfaits à la loupe.

- Son pouvoir adsorbant -

Nous l’avons déjà vu dans la partie sur son procédé de fabrication : le charbon végétal activé a une énorme capacité d’adsorption grâce à son important réseau de micro pores.

L’adsorption est différente de l’absorption : la première fixe les substances des liquides et des gaz en surface avant de les entraîner afin d’être éliminées. L’absorption, quant à elle, permet de les faire passer d’un milieu interne à un milieu externe, ce qui n’est pas la même chose.

Cette forte capacité permet le nettoyage du corps en profondeur, dans le but d’éliminer le plus d’agents nocifs possible (métaux lourds, pesticides, additifs, toxines, bactéries pathogènes) du plasma sanguin via les intestins et les selles.

- De nombreuses vertus digestives -

Elles découlent directement du pouvoir adsorbant du charbon végétal :

  • il est efficace contre les ballonnements, les troubles du transit, l’inconfort intestinal, la diarrhée, les fermentations, la mauvaise digestion, la constipation; il peut aussi soulager le SII ou syndrome de l’intestin irritable (à partir de 400mg par jour);
  • il permet de réduire le taux de cholestérol et de triglycérides. Comment ? En assainissant le microbiote, il soulage le travail du foie puisque les deux travaillent de concert en permanence; la bonne santé de l’un entraîne celle de l’autre. Un intestin libéré des toxines ou agents pathogènes allège le travail de détoxification de la sphère hépatique (déjà très important) en évitant une ré-absorption entéro-hépatique;
  • il aide à purifier l’ensemble des organes (estomac, intestin, côlon, foie, pancréas, reins);
  • il limite l’aérophagie, les éructations en réduisant la présence de gaz au sein du système digestif;
  • il est très utile pour nettoyer et purifier la peau en profondeur, son efficacité en cosmétique n’est plus à prouver. Il capture les toxines et impuretés absorbées par la peau (gaz d’échappement, composés organiques volatils, poussières, pollens, etc; il agit aussi contre l’excès de sébum sur une peau à tendance mixte ou grasse. Pensez à bien réhydrater votre peau après l’avoir utilisé;
  • il aide aussi à blanchir les dents grâce à sa capacité à fixer les particules responsables des taches et de leur jaunissement.

Oui, la poudre noire du charbon blanchit bien les dents ! D’ailleurs, il existe des dentifrices au charbon végétal.  Si vous souhaitez plutôt économiser un tube, pensez à utiliser la poudre ou défaire quelques gélules et mettez-en sur la brosse à dents 2 à 3 fois par semaine ou en bain de bouche, le matin après le grattage de votre langue (pratique ayurvédique);

  • enfin, il entre dans la composition du maquillage naturel, vous trouverez facilement des crayons pour les yeux et du mascara au charbon végétal.

Comment utiliser le charbon végétal ?

Il est préférable de prendre le charbon végétal en dehors des repas, environ 30min avant, afin de ne pas gêner l’assimilation des nutriments.

De plus, faites en sorte d’éloigner sa prise de celle d’autres compléments alimentaires ou médicaments; là encore, il peut empêcher leurs effets.

Voyons plus précisément dans quels cas l’employer.

- En cure détoxifiante -

1 à 2 càs (soit environ 400mg) ou l’équivalent en gélules dans un verre d’eau, la matin à jeun; à renouveler avant les repas de midi et du soir, durant maximum 5 jours.

D’après des analyses effectuées par l’EFSA ( Autorité européenne de sécurité des aliments), il faut un dosage minimal de 1000mg de charbon actif dans la journée pour éviter l’accumulation excessive de gaz intestinaux.

Il est possible de faire cette cure la première semaine de chaque mois, pourquoi pas.

Pour les femmes souffrant du SPM ou syndrome prémenstruel ou de désordres intestinaux durant les règles, cette cure peut être faite à ce moment précis du cycle. D’ailleurs, si vous souhaitez lire l’article sur les solutions naturelles au SPM, c’est par ici.

Pensez-y !

- En cas d'intoxication alimentaire -

Dans ce cas précis, il est conseillé de prendre 1g de charbon végétal par kg de poids corporel, en fonction aussi de l’intensité des troubles.

Consultez rapidement un médecin ou un professionnel de santé.

- En cas de piqûres d'insectes -

Réalisez un cataplasme sous forme de pâte de charbon végétal et d’eau; appliquez le mélange sur la zone piquée durant 30min au moins, rincer et renouveler 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

- un peu de charbon actif pour blanchir les dents -

Appliquez tout simplement de la poudre de charbon végétal sur votre brosse à dents, brossez et rincez jusqu’à ce que l’eau redevienne claire.

Vous pouvez renouveler 2 à 3 fois par semaine, par exemple.

Comme évoqué plus haut, le charbon végétal peut s’utiliser en bain de bouche après un brossage normal ou, pour parfaire votre hygiène buccale dès le matin, faire un bain de bouche après le grattage de langue à la mode ayurvédique que j’affectionne tant.

Pas de panique, le tout ne prend que quelque minutes le matin.

- Pour masquer les mauvaise odeurs domestiques -

Versez de la poudre dans une coupelle et placez-la près d’une poubelle, dans le réfrigérateur, les toilettes ou un cellier.

- Astuces -

  • pour éviter de noircir la bouche, pensez à boire le charbon à la paille;
  • pour éviter ce désagrément, vous pouvez préférer les gélules à poudre, moins économiques mais sans doute plus pratiques à différents égards.

Quelques précautions d'utilisation

Le charbon végétal activé présente de nombreux avantages notamment lorsqu’il est utilisé sur de courtes périodes.

Il ne présente aucune toxicité; cependant, comme tout produit naturel, son utilisation doit rester ponctuelle et raisonnée.

Sa formidable capacité d’adsorption peut représenter son principal défaut s’il est utilisé trop longtemps et à n’importe quel moment : il ne distingue pas les agents indésirables des bons nutriments, vitamines, minéraux et oligoéléments. 

Il fixe tout.

Par conséquent, en prendre trop et de façon prolongée pourrait entraîner des carences.

Il est donc à prendre pendant quelques jours (5 à 7 maximum), une semaine par mois par exemple ou en fonction des besoins et troubles ponctuels.

Attention aussi :

  • certains produits à base de charbon végétal peuvent contenir du sorbitol ayant un effet laxatif chez certaines personnes; restez toujours attentifs à la composition;
  • chez d’autres personnes, il peut au contraire entraîner de la constipation : dans ce cas, réduire la posologie et surtout bien s’hydrater tout au long de la journée;
  • son usage est contre-indiqué aux personnes souffrant de troubles gastro-intestinaux, d’ulcères digestifs ou d’occlusion intestinale;
  • il est déconseillé en cas de digestion lente ou de déshydratation;
  • il est également déconseillé chez la femme enceinte et l’enfant de moins de 6 ans;
  • espacer d’au moins 2h la prise de charbon végétal avec d’autres médicaments, compléments alimentaires ou encore la pilule contraceptive;
  • se renseigner précisément quant à la posologie, elle peut varier en fonction du produit mais aussi de votre poids.

Avant de l’utiliser, demandez conseils à un professionnel de santé et, encore une fois, prêtez attention à la composition, qui ne devrait contenir… que du charbon végétal.

Une fois familiarisés avec le produit, il aura toute sa place dans votre armoire à pharmacie et sur vous en « sauveur » de première intention.

Restez toujours vigilantes face à vos troubles et évitez au maximum l’auto-médication, même avec les produits naturels, ils ne sont pas anodins.

Je me répète mais beaucoup d’erreurs sont faites par manque de vigilance et d’informations; la plupart du temps, ce n’est le produit en lui-même qui pose problème mais la méconnaissance que l’on peut en avoir.

Or, la connaissance est l’une des meilleures préventions.

Prenez soin de vous.

Comment le choisir ?

Il n’existe aujourd’hui aucune certification de qualité concernant le charbon végétal activé.

À vous de vérifier que le fabricant garantit un charbon actif 100% pur naturel sous forme de poudre.

Ce même fabricant doit préciser l’origine végétale du charbon; en effet, en fonction da la matière première chose, il sera plus ou moins adsorbant.

Par exemple, les coques de noix de coco entraîneraient un réseau supérieur de micro pores offrant ainsi un charbon végétal hautement adsorbant avec de minuscules pores.

- le charbon végétal en poudre, le basique -

C’est la forme la plus brute, pure et naturelle et la formule de base, celle qui apporte efficacement et rapidement tous les bienfaits.

Il s’agit aussi de la formule la plus économique.

- En gélules ou comprimés -

L’enveloppe et les agents d’enrobage peuvent contenir des excipients tels que le saccharose, dextrose, cellulose, etc). Il court l’hypothèse que cette protection empêcherait une efficacité optimale.

Je n’ai pas plus d’informations là-dessus, peut-être une petite querelle entre fabricants (…).

- Charbon végétal activé ou " super activé " ?

Tout dépendra de la mention sur le produit. Certains fabricants proposent du charbon végétal avec un potentiel d’adsorption encore plus élevé que la formule classique, sans pour autant faire apparaître la mention « super activé ».

Ce dernier subit tout simplement un double traitement de calcination et d’activation lors des deux étapes de fabrication.

La mention « super activé » indique que le charbon a une surface d’environ 2000m2 par gramme de poudre.

Si aucune mention n’est faite, fiez-vous au potentiel d’adsorption du produit en vous renseignant auprès du fabricant.

Oui, plonger dans le monde des produits naturels invite à mener ses petites enquêtes; c’est nécessaire pour nos connaissances, notre santé, notre responsabilité et notre autonomie.

En bref, en poudre, en gélules ou comprimés, optez pour la forme qui vous conviendra le mieux en termes de prix et de praticité.

De mon côté, j’ai toujours du charbon en poudre ou en gélules : la poudre pour des mini cures à la maison, les bains de bouche et le brossage des dents; je préfère les gélules pour emporter, tout simplement.

Après ce tour d’horizon du charbon végétal, vous serez en capacité de mieux comprendre l’étendue de ses compétences et, surtout, de savoir l’utiliser, à quelle fréquence et lequel choisir.

Même si ses vertus sont largement mises en avant, le charbon végétal reste un « produit » qui, tout en étant naturel et pur, n’est pas anodin.

Les différents points évoqués dans cet article vous permettront de l’utiliser en conscience et en fonction de vos besoins.

Mais, avant, demandez conseil à un professionnel de santé et renseignez-vos auprès du fabricant, toujours.

Je vous laisse expérimenter sereinement ce puissant produit naturel, le découvrir si ce n’est déjà fait et vous chouchouter vous et vos proches avec.

Il reste un indispensable de choix dans nos quotidiens souvent tourmentés.

Prenez bien soin de vous et à très vite. 

Partager cet article

Magali Turis

A propos

Bonjour et bienvenue !

Je suis Magali, Éducatrice de santé-Naturopathe et Bibliothérapeute, maman, multipassionnée, et varoise d’adoption depuis 10 ans. 
Ce blog (mon refuge) est consacré au bien-être féminin à travers les différents piliers de la santé ainsi qu’aux bienfaits de la lecture. Vous trouverez donc ici des articles et des chroniques sur la nutrition/santé/bien-être au féminin, la bibliothérapie, la parentalité, la nature, des coups de coeur, des bouts de vie.

En espérant que vous y trouverez de l’inspiration, le plaisir de lire et de découvrir.

À très bientôt !

Sommaire de l'article

Archives & Catégories

.
Catégorie