Se lire au féminin

Bien-être . Nature . Lecture

Au coeur des émotions de l’enfant – Isabelle Filliozat

Au coeur des émotions de l'enfant, Isabelle Filliozat

Je me suis plongée dans ce livre quelques jours à peine après les trois ans de ma fille. Je me souviens l’avoir ouvert à 23h et refermé à 7h le lendemain matin, intégralement lu. Ou plutôt dévoré. Impossible de lâcher ce guide, ce compagnon même, qui me permettait peu à peu d’explorer mes propres émotions, celles de la petite fille à l’intérieur de moi, en miroir avec celle de ma puce.

Une nuit blanche au cour des émotions de l’enfant, donc.

Le résumé :

Un livre-ressource pour aller vers davantage d’harmonie familiale.

Les parents sont souvent démunis devant l’intensité des émotions de leur enfant. Ils cherchent volontiers à les calmer, à faire taire les cris, les pleurs, l’expression de l’émoi. Or, l’émotion a un sens, une intention. Elle est guérissante.

Ce livre très concret tire ses exemples du quotidien, aide les parents à comprendre la peur, la colère, la joie, la tristesse et le besoin de l’enfant d’exprimer ses sentiments. Tout cela pour mieux l’accompagner vers l’autonomie et vers davantage d’harmonie familiale.

Mon avis et ressenti :

Les émotions font partie de nous, elles contiennent les précieux messages de nos ressentis. Elles sont notre boussole intérieure, notre mode d’expression et de communication, au-delà même des mots parfois.

Ni « bonne », ni « mauvaise », chacune a son rôle, son sens, sa place.

Ainsi,  » l »émotion est au coeur de l’individu, c’est l’expression de sa vie. savoir l’écouter, la respecter, c’est écouter sa personne (…). L’émotion a un sens, une intention. Elle est guérissante. »

J’aime beaucoup ces derniers mots; ils sont devenus mes mantras.

La plupart de nos comportements prennent racine dans l’enfance, ses manques, ses blessures; c’est là où se trouvent aussi la plupart de nos réponses.

Par exemple :

  • la joie est l’émotion liée à la réussite, elle correspond au besoin de partage; elle signe la réalisation, l’accomplissement;
  • la peur ressentie face à un danger correspond, elle, au besoin de protection, elle est donc fondamentale pour notre survie;
  • la colère est une réaction très saine et naturelle à la frustration, l’injustice; elle permet de dire non, de réparer la relation et de se réparer soi;
  • la tristesse est l’émotion de la perte mais aussi de l’acceptation au terme d’un travail de deuil, elle nous aide peu à peu à accepter l’inacceptable et, surtout, à pleurer cette perte. Les larmes sont vitales, libératrices, réparatrices et source d’énergie.

Il y a 15 ans, ce livre a été une révélation, de celui qui change le regard sur ces éléments essentiels pour toute la vie. Il a mis en lumière les émotions bloquées qui ne demandaient qu’à être comprises.

Un peu écorné au fil du temps, il m’a accompagnée partout jusqu’ici et il continuera de me suivre. Ou l’inverse.

J’ai compris.

J’ai compris que nous avons les clés à l’intérieur de nous mais que, souvent, ce qui nous manque est la connaissance de la grammaire des émotions, à savoir : une émotion délivre un message, elle cache un besoin non satisfait et elle peut elle-même en cacher une autre.

Cette découverte m’a profondément bouleversée; elle a aussi déclenché mon enthousiasme d’apprendre sur cet univers trop méconnu et qui, pourtant, nous constitue en profondeur.

Ce livre est un précieux repère dans notre brouillard émotionnel, une lumière à l’endroit de notre pore enfant intérieur, celui qui ne cesse de vibrer.

Pour cela, attendez-vous à des secousses. Ne vous en inquiétez pas, votre enfant vous parle et tente de vous faire comprendre des choses, l’essentiel.

Même adultes, parents, nous restons de grands enfants.

Quelques citations :

 » Qu’est-ce qui nous retient dans l’existence et peut nous empêcher d’être heureux ? Qu’es-ce qui peut rendre infirme du coeur ? La mémoire (souvent inconsciente), des souffrance d’enfant et des peurs qui en découlent : peur d’être jugé, blessé, humilié, rejeté ou ignoré, peur d’un échec qui mette en doute nos capacités de réalisation, peur d’un rejet qui nous dise que nous n’avions pas noter place parmi les autres, peur de l’autre, peur de mourir… ».

 » Nourrir le quotient intellectuel de nos enfants est insuffisant. Nous devons nous préoccuper de leur quotient émotionnel. »

 » Une jeune mère, un jeune père, ont besoin de repères, mais pas de conseils. Ils ont besoin d’apprendre à se faire confiance et à faire confiance à leur enfant. »

 » Écoutez votre enfant, donnez-lui la permission de libérer ses tensions, offrez-lui l’espace pour ses décharges émotionnelles, il sortira grandi de toutes les difficultés de la vie. »

 » L’émotion a un sens, une intention. Elle est guérissante.« 

Quelques mots sur l'auteure :

Isabelle Filliozat, au coeur des émotions de l'enfant
Isabelle Filliozat

Isabelle Filliozat est psychothérapeute, auteure et mère de deux enfants. Elle accompagne adultes et enfants dans leur cheminement vers plus de liberté, de bonheur et d’autonomie en les familiarisant à la grammaire des émotions. Ses livres, des best-sellers, ont permis de faire découvrir la parentalité positive en France. 

À très vite.

Magali

Partager cet article

Magali Turis

A propos

Bonjour et bienvenue !

Je suis Magali, Éducatrice de santé-Naturopathe et Bibliothérapeute, maman, multipassionnée, et varoise d’adoption depuis 10 ans. 
Ce blog (mon refuge) est consacré au bien-être féminin à travers les différents piliers de la santé ainsi qu’aux bienfaits de la lecture. Vous trouverez donc ici des articles et des chroniques sur la nutrition/santé/bien-être au féminin, la bibliothérapie, la parentalité, la nature, des coups de coeur, des bouts de vie.

En espérant que vous y trouverez de l’inspiration, le plaisir de lire et de découvrir.

À très bientôt !

Sommaire de l'article

Archives & Catégories

.
Catégorie